Galerie AS3/XML Galerie AS3/XML Galerie AS3/XML Galerie AS3/XML

Galerie AS3/XML Galerie AS3/XML Galerie AS3/XML Galerie AS3/XML

Galerie AS3/XML Galerie AS3/XML Galerie AS3/XML Galerie AS3/XML

Le décor de Gaillon entre Flamboyant et Renaissance


Gaillon est tout à la fois l'un des derniers grands châteaux où triomphe l'art flamboyant et l'un des premiers qui voient s'imposer de manière aussi prégnante des motifs décoratifs venus d'Italie.
Aussi apparaît-il comme une heureuse synthèse de deux arts déployant leurs plus beaux atours.
Dans un premier temps, le chantier s'inscrit dans la lignée de celui du château royal de Blois en cours de construction : dans des bâtiments à l'architecture et au décor flamboyant, les artistes français commencent à sculpter dans la pierre, par endroits seulement, quelques ornements « antiques », notamment aux piliers des galeries nord-est (véritables petits chef-d'oeuvres de sculpture décorative) et sud-est de la cour.
Par la suite, Gaillon prend un nouveau visage lorsque le cardinal d'Amboise commande à Gênes, d'abord des médailles d'empereurs romains en marbre de Carrare pour unifier les façades sur la cour et sur le val de Seine, puis les superbes fontaines à plusieurs vasques et statues destinées à orner la cour et le jardin.
Enfin, l'arrivée à Gaillon de sculpteurs italiens, tels Girolamo Paciarotto, dit Jérôme Pacherot, et Guido Mazzoni, dit Paganino, va définitivement infléchir le cours du chantier et les formes du décor. A leur contact, les sculpteurs français vont radicalement modifier le vocabulaire du château : le premier étage de la petite galerie nord-est doublant la Grand'Maison se couvre de pilastres et de grands rinceaux développés en largeur, le pavillon d'entrée est entièrement rhabillé avec un ensemble de baies disposées selon le rythme des arcs de triomphe antiques où pilastres et piédestaux sont ornés de fins candélabres, le portail dit « de Gênes » qui ouvre la galerie entre l'avant-cour et la cour est orné de demi-colonnes cannelées et pilastres superposés encadrant des arcs aux voussures creusées de caissons.
           Image                    Image                Image              Image
Clé de voûte
à décor flamboyant
Elément d'une frise
à trilobes aveugles
Retable de la chapelle haute
Dossier des stalles
de la chapelle haute